Eric Winnen

Présentateur Conférencier
La communication ne s'enseigne pas, elle s'apprend, elle s'incarne, elle se contredit.
Quoi que vous pensiez, pensez aussi le contraire!

Quel que soit le terrain de la communication - au sens le plus large possible -, Eric Winnen y a touché. Mieux, il y a fait ses preuves!

Eric Winnen est liégeois. Adolescent, il se définit comme un culturel, un intellectuel, à l'image de ses études de linguistique. A l'Université de Liège, il potasse les philologies classique et orientale, latin, grec, sanskrit, "sans réelle ambition de travailler dans ces domaines, mais juste par intérêt personnel".

Eric Winnen a une longue expérience de la présentation d’évènements économiques, il animera le vôtre avec professionnalisme et savoir.

Com globale

Eric Winnen faisait déjà de la radio à l'âge de 8 ans. En 1970, durant la Coupe du monde au Mexique, album de figurines Panini entre les mains, il s'amuse à commenter des matchs imaginaires et à s'enregistrer sur cassette. Il ne retouchera à un micro qu'une dizaine d’années plus tard lorsque, étudiant, il participe aux premières radios libres. Sur Radio Basse Meuse, il trie les dépêches d'agence pour les lire ensuite sur antenne, en collaboration avec le journal La Meuse.

C'est à cette époque que la communication le prend aux tripes: "je voulais embrasser tous les métiers de la communication, car tout m’intéressait, tant la radio que la télé, tant l'organisation d'événements que la pub, tant la communication institutionnelle que le marketing ".

Et c'est dans le marketing qu'Eric Winnen acquiert sa première réelle expérience professionnelle. En 1988. Il est engagé dans une société belgo-hollandaise de tourisme. Elaboration de brochures, couponing, annonces,... un travail très intéressant mais dont il fait vite le tour. Un an plus tard, il quitte Liège pour Bruxelles et intègre la fédération de mutualités indépendantes et libres. Il y étoffe ses compétences puisqu'il endosse de multiples tâches communicatives.

Parallèlement, l'aspect audio-visuel de la communication lui manquant, il débute à RTL, au service des sports. Il passe ses week-ends à faire des reportages sur le foot, pour l’émission Euro foot. Des reportages qu'il réalise durant 2 ans.

Autre aspect de la com, Eric Winnen se lance ensuite dans l'organisation d’événements. Et ce, avec une marque de fabrique à laquelle il n'a jamais dérogé par la suite : "J'attache une importance toute particulière au contenu et à la qualité des invités. Je fais venir en Belgique des dizaines de personnalités de premier plan au niveau international, dont notamment des prix Nobel".

Prod, Paris et Politique

Milieu des années 90, Eric Winnen voit une nouvelle opportunité s'offrir à lui : il se lance dans la production d’émissions pour la RTBF. Des émissions de télévision axées sur les PME. Recherches de partenaires de production, préparation des plateaux, réalisation, sont autant de nouvelles cordes à son arc de compétences. Expérience qu’il complétera en tenant une chronique en direct dans l’émission « Du bout des ailes », toujours à la RTBF.

Il quitte toutefois la production pour s'installer à Paris, en 1999. Il y devient Directeur de projet de Synergence, une agence qui associe étroitement communication et ingénierie du développement durable. En 2001, il revient à Bruxelles pour diriger l'antenne belge de l'agence. C’est aussi à cette époque que, durant 2 années, il anime des émissions économiques sur Canal Z.

Après un passage dans un cabinet ministériel au fédéral en tant que porte-parole, il se sent prêt pour créer sa propre entreprise. Ce sera dialectiq, en 2004, une agence de com ayant pour signature « Communication économique ».

Dialectiq, à 360˚

"Le nom ‘dialectiq’ n'est pas choisi par hasard et est très révélateur de la façon dont je fonctionne: plutôt que répondre à la demande initiale des clients, retransformer celle-ci en une problématique un peu différente".

Et de fait, Eric Winnen aime reformuler les problématiques et instaurer un dialogue pour aller de l'avant. Il aime redonner du sens à toute action de communication et ne pas se limiter à de simples exécutions. Pour ces clients, il intervient tant sur le brain, en tant que consultant, que dans la mise en œuvre d’outils et d’événements.

Former et se former

Aujourd'hui, près d'une décennie plus tard, Eric Winnen étend encore son activité. D'une part, dans sa collaboration avec Canal Z, chaîne de télévision pour laquelle il présente des émissions thématiques. D'autre part, dans l'enseignement (notamment à l'ESA et à HEC Liège) pour apporter le fruit de son expérience professionnelle aux étudiants.

Il veille également à sans cesse poursuivre sa propre formation. Non pas pour le diplôme en tant que tel mais pour l’acquisition d’expériences que cela suppose. Des cours à l’ULB-Solvay et au CNAM à Paris, un certificat à Paris V mais aussi des formations sur des facettes très spécifiques de la communication telle que l’école de Palo Alto et les thérapies brèves. "J'ai ce besoin régulier de restructuration des idées, chose que je ne peux pas forcement acquérir au travers de lectures ou de conférences".

Créativité !

Créativité, Innovation

Il fait régulièrement des conférences sur la créativité, qui sont essentiellement des conférences de sensibilisation et qui ont pour objectif de faire comprendre ce qu'est la créativité et pourquoi chacun peut développer sa propre créativité. Il propose aussi des formations sur les techniques de créativité et la méthode du Creative Problem Solving.

La pensée oxymorique

Créativité, Innovation

Rapprocher deux termes contradictoires permet de créer de nouvelles réalités, de nouvelles catégories. Réfléchir de façon oxymorique est un formidable outil pour sortir des schémas habituels, de sortir du cadre dans lequel on est coincé.

No testimonial yet. Be the first!
Ajouter un témoignage
Langues de prestation
Anglais, Français