Peter De Keyzer

Conférencier
Un économiste optimiste vis-à-vis du progrès.
Une vision radicale, innovante et constructive.

Peter De Keyzer est Économiste en chef de BNP Paribas Fortis. C'est aussi un leader d'opinion réputé qui s'exprime largement dans les journaux et magazines belges ainsi que dans les médias sociaux. Certes, il ne mâche pas ses mots et s'attaque par-ci par-là à des sujets tabous, mais sa vision des développements économiques mondiaux est surprenante et dûment étayée. C'est un penseur créatif, ancré dans la réalité d'aujourd'hui tout en portant un regard optimiste sur l'avenir. Ses réflexions sur le progrès sont recueillies dans son livre « La croissance, source de bonheur ».

Les banques et la bourse

Peter De Keyzer (1975) est diplômé en sciences économiques appliquées de l'université d'Anvers. Au terme d'une courte carrière académique, il a rejoint le secteur financier. Il a travaillé successivement pour KBC Bank, ABN Amro et la société de Bourse Petercam. Depuis 2011, Peter De Keyzer est Économiste en chef de BNP Paribas Fortis. C'est un observateur critique et un analyste de la politique économique belge et européenne.

Penser autrement au sein d'un monde nouveau.

« Lorsqu'on se penche sur le monde d'aujourd'hui, on voit beaucoup de problèmes qui semblent insurmontables : la mondialisation, le vieillissement de la population, la crise financière, les inégalités, etc. Nous avons encore trop souvent tendance à nous tourner vers les pouvoirs publics dans l'espoir qu'ils proposent une solution toute prête. Mais ce temps est révolu », explique Peter De Keyzer. La solution à ces défis doit venir de nous.
« Les autorités doivent définir les règles du jeu, mais pas préciser qui va l'emporter. Mon livre n'est pas un plaidoyer contre les pouvoirs publics. Ceci dit, pour résoudre les problèmes face auxquels nous nous trouvons, il nous faut une croissance économique. Or, cette croissance n'est possible que si les pouvoirs publics laissent la latitude nécessaire aux citoyens et aux entreprises. Les gens peuvent faire bien plus de choses que ne le présentent les autorités », ajoute-t-il dans un article du journal De Standaard.

Une nouvelle dynamique.

Nous devons à nouveau avoir foi dans la force du marché libre. L'économie a besoin d'une nouvelle dynamique. Le marché libre de demain est un forum mondial pour la créativité, l'initiative personnelle, la réflexion et les idées allant à l'encontre des opinions figées. C'est la seule façon d'avancer et de générer davantage de prospérité, aussi bien dans les pays riches que dans les pays pauvres. L'avenir est aux rêveurs optimistes et aux entrepreneurs créatifs qui n'hésitent pas à prendre des risques et sortir des sentiers battus.

Une société sans croissance est une société sans progrès et donc sans avenir. Autrement dit, la croissance rend heureux. Pas parce que nous pouvons nous permettre d'acheter davantage de choses matérielles, mais bien parce qu'elle nous permet d'être maîtres de notre richesse.

Du revenu de base à un impôt à taux unique.

Le temps est venu de marquer un tournant. Les jeunes entreprennent bien plus que jamais. Beaucoup de salariés deviennent indépendants à titre principal ou complémentaire. Nous vivons dans une société en transition et surtout, nous voulons plus que par le passé être les artisans de notre vie (professionnelle). L'instauration d'un revenu de base et d'un impôt à taux unique s'avère fondamentale dans le cadre de cette nouvelle architecture économique.

Peter De Keyzer dans le magazine Trends : « Je plaide pour un revenu de base et un impôt à taux unique dans le cadre duquel chaque heure prestée est imposée de la même façon pour tout le monde. Ce système permettrait à chacun de faire ses propres choix. Les gens pourraient se contenter de cette allocation universelle parce qu'ils aiment se lever tard, utiliser ce revenu de base pour suivre une formation supplémentaire, ou encore décider de travailler 100 heures de plus, malgré ce revenu, et acheter la même voiture coûteuse que leur voisin. »

Donne à réfléchir

Peter De Keyzer n'a pas peur de la controverse. Il pense de manière radicale et révolutionnaire. Il affûte ses arguments. Ses idées novatrices font réfléchir un public très varié sur la forme que prendra la société de demain et la façon dont chaque individu peut participer à sa construction.

Voir aussi

http://peterdekeyzer.bnpparibasfortis.be. Sur ce blog, Peter De Keyzer analyse et commente l'actualité économique.

La croissance, source de bonheur

Business & Management, Entrepreneurs, Placements, Globalisation, Leadership, Stratégie, Management, Topmanagers, Entreprendre de manière responsable

Peter De Keyzer vous donne un résumé des éléments clés de son livre intitulé « La croissance, source de bonheur ». Celui-ci porte sur le progrès et la croissance, l'écologie et l'innovation. C'est un chaleureux et convaincant plaidoyer pour l'optimisme : l'optimisme vis-à-vis des capacités individuelles de chaque citoyen de faire ses propres choix, l'optimisme vis-à-vis des possibilités qu'offrent la technologie et la science, mais aussi l'optimisme vis-à-vis de la course au progrès et de la volonté d'avoir un avenir plus libre pour tous. Les pessimistes ont bien trop souvent raison. Or, tout véritable changement ne peut être initié que par des optimistes.

Voici quelques exemples d'allégations controversées qui sont analysées sous toutes leurs coutures dans ce livre :
« Les salaires minimums riment avec une interdiction d'emploi pour les personnes les moins qualifiées. »
« Il y a plus de misère à Monaco qu'en Belgique. »
« La mondialisation réduit les inégalités. »
« Le marché libre apporte de la prospérité. »
« Le revenu de base universel est le moteur du développement personnel. »

Voir aussi http://peterdekeyzer.bnpparibasfortis.be. Sur ce blog, Peter De Keyzer analyse et commente l'actualité économique.

No testimonial yet. Be the first!
Ajouter un témoignage
Langues de prestation
Anglais, Français, Néerlandais