Etienne Payen

Conférencier
"Aller mieux ne veux pas dire aller bien!"
"Les dépressions sont fréquemment associées à une phase de déni."

Médecin généraliste et psychothérapeute, Etienne Payen est l'auteur de «La dépression positive», un ouvrage inspiré de sa double experience. Il est né à La Louvière en 1956, dans une famille de commerçants. Vers 15 ou 16 ans, il décide qu'il deviendra toubib. Au-delà du côté scientifique de la formation, c’est surtout le rôle et la place du médecin qui le fascinent : "Où que l'on soit dans le monde, être médecin vous donne une sorte d'autorité, de respect et dès lors une ouverture sur les gens. Car on se confie facilement à un médecin. Ma volonté de devenir médecin est finalement née d'une envie de découvrir les gens, tout simplement."

Le psychisme de l'humain... Dès ses premières années d'études à l'ULB, Etienne Payen se voit bien poursuivre vers la psychiatrie. Il effectue de nombreux stages dans cette spécialité. Pourtant, sa future carrière de psychiatre s'arrête net un beau matin. La faute à un ascenseur de l'hôpital de Charleroi! "Je m'y suis retrouvé avec les mêmes patients que j'avais connu six mois plus tôt, durant mes stages. Cela m'a découragé. Je me suis rendu compte que travailler en hôpital, en psychiatrie, avec des patients bien souvent psycho-sociaux, ce n´était pas fait pour moi. Cela n'était pas du tout un rejet mais juste une prise de conscience de mes envies de médecin." Etienne Payen décide qu'il sera généraliste.
En 1983, diplômé de médecine générale, il ouvre un cabinet dans la ville de son enfance, La Louvière. Etant de la région, il gagne rapidement une clientèle en suffisance, tout en essayant toujours de se préserver du temps pour faire des « choses à côté ».

La nuit et le jazz

Généraliste le jour, Etienne Payen est aussi sur le pont la nuit. A peine son cabinet ouvert, il entame une collaboration avec la police. Presque chaque nuit, il est appelé pour des prises de sang, pour constater un suicide, pour soigner des victimes de la violence de la nuit. Appelé sur des scènes de crime aussi... C'est souvent assez glauque et toujours éreintant, mais il aime cela et poursuit ce partenariat durant des années. "Ce travail m'offrait une autre vision de la vie, un regard différent sur les gens". « Round midnight en quelque sorte ».

L'homme commence également à rédiger des chroniques sur le jazz, dont il est féru. Dans le cadre d'une plate-forme de médecins d'abord, puis de façon plus régulière dans le Journal du Médecin. Ses billets ne sont pas des critiques négatives mais des envies de faire connaître des musiciens, de partager des coups de coeur. Enfin, durant quelques années, il réalisera et présentera une émission de jazz sur Radiojudaica. Toujours cette envie de faire découvrir !

Les thérapies brèves

Après une dizaine d'années d'exercice comme généraliste, Etienne Payen est titillé à nouveau par la psychiatrie. Comme tout médecin, il fait bien sûr un peu de psychothérapie lors de ses consultations, mais il aimerait se spécialiser, apprendre certaines techniques.

La section psychiatrique de l'hôpital Saint-Pierre l'autorise à assister à des réunions de débriefing hebdomadaires. "Chaque vendredi, j'ai pu écouter des psychiatres et autres spécialistes débattre de différents cas rencontrés durant la semaine. J'ai appris énormément tout en leur apportant parfois mon regard extérieur". Etienne poursuit sa spécialisation en psychanalyse à Saint-Luc. Deux années de cours qu'il estime intellectuellement très intéressantes, mais très vite il éprouve le désir de retourner sur le terrain, avec des patients. Une année supplémentaire à l’UCL en thérapie familiale et en comportementale avant de découvrir les thérapies brèves, à Liège, et l'un de ses principes essentiels : ne pas forcément chercher la cause mais plutôt modifier un comportement qui ne fonctionne pas jusqu’ici.

En 2002, Etienne Payen est diplômé de l'institut Bateson en psychothérapie. Depuis, il assume deux fonctions totalement différentes et ce avec deux patientèles bien distinctes. A certaines heures, il est médecin généraliste, et à d'autres il reçoit ses patients en psychothérapie, s’étant spécialisé dans la dépression de la personne adulte.

La courbe de la dépression

Lors d'un de ses entretiens en psychothérapie, une patiente éclate en pleurs, regrettant ses années passées. Machinalement, le psy lui grifouille une courbe pour lui expliquer la chronologie de sa situation. "Je lui ai dit : vous êtes maintenant ici au plus mal et si vous retournez au point précédent, vous revivrez cette douloureuse période ; je vous propose plutôt d'aller de l’avant vers ce point-là, plus positif". Etienne Payen prend alors l'habitude d'utiliser régulièrement pareille courbe et à la remettre aux patients. Il observe d'ailleurs que très souvent ceux-ci conservent le dessin et le lui ressortent quelques semaines plus tard avec toujours cette même question: "et maintenant je suis où ?". Il se rend surtout compte que cette courbe permet au patient de trouver des repères dans la dépression.

Accoutumé à l'écriture grâce au jazz, Etienne Payen décide de décrire sa courbe, qu'il baptise "la courbe de la dépression", dans un livre. En 2007, l'ouvrage sort des presses sous le titre "La dépression positive" et a depuis été traduit en anglais.

Loin de tout jargon scientifique ou psychologique, ce livre est le fruit d'une expérience de terrain, de l'écoute de personnes en difficulté à la fois dans une activité de généraliste et de psychothérapie.

La prévention du burnout

HR, Culture d'entreprise, Motivation, Equilibre Vie Pirvée/Travail, Burnout

Quel est le cocktail explosif qui mène au brun-out ? Comprendre quels éléments épuisent un travailleur est déjà la moitié du chemin fait pour éviter de tomber dans le burn-out. Une bonne communication, sans sujets évités, sans déni, apprendre à dire non dans le respect des différents interlocuteurs, gérer les nouveaux outils de communications sont quelques-uns des éléments qui seront abordés par le Dr Etienne Payen.

La dépression positive

Psychologie

Comprendre la dépression. Trouver et retrouver ses repères dans la dépression. Sommes-nous tous à risque? En quoi sommes-nous responsables de la dépression ? Comment en sortir? Au fait, qu'est-ce qu'une psychothérapie? Faut-il prendre obligatoirement des antidépresseurs? Cette conférence passionnera tout un chacun, car qui n’a pas été confronté lui-même ou dans son entourage à la dépression ?

No testimonial yet. Be the first!
Ajouter un témoignage
Langues de prestation
Français