Albert Guigui

Conférencier
La différence est une source de richesse
Un rabbin qui jette les ponts entre les religions

Un homme de foi dont le vœu le plus cher est la paix dans le monde. Grand Rabbin de Bruxelles, Albert Guigui (1944) est une personnalité extrêmement impliquée, notamment à l’échelle européenne. Il est actuellement représentant à la Conférence des Rabbins Européens auprès de l’Union Européenne.

Auteur de multiples ouvrages, Albert Guigui souhaite jeter les ponts entre les classes sociales et les religions. Influencé par trois cultures, il préconise la lutte contre l’ignorance qui passe avant tout par la rencontre avec l’autre.

Au confluent de trois civilisations

A l’heure où la seconde guerre mondiale frappe l’Europe, Albert Guigui naît à Meknès, au Maroc. Dès son enfance, le jeune garçon se retrouve baigné au cœur de trois influences. « Né dans un pays arabe, j’ai évolué dans une communauté juive tout en recevant une culture occidentale. Ces trois civilisations suivront le cours de toute ma vie », révèle-t-il. A sa majorité, le jeune homme se lance à Paris dans une double formation, universitaire et religieuse. Il effectue un doctorat en études orientales à la Sorbonne tout en suivant des cours à l’école rabbinique et devient enseignant.

En 1980, il acquiert la fonction de Grand Rabbin attaché au Consistoire central israélite de Belgique puis 7 ans plus tard, il est nommé Grand Rabbin de Bruxelles. Même s’il est issu d’une famille juive pieuse, Albert Guigui n’a pas été poussé à se focaliser sur la religion. C’est d’après lui, « dans la logique des choses », qu’il poursuit sa vie en quête de spiritualité. Quant à sa migration en Belgique, il évoque le « hasard des choses ».

Lutter contre l’ignorance

Ces derniers mois, le monde a fait face à de nombreuses attaques de la part d’extrémistes, notamment au cours de la tuerie de Toulouse en mars 2012. « Ces attentats ont pour but de mettre à mal les fondements de notre démocratie, il faut lutter pour que cela ne se reproduise plus. Ce fléau concerne aussi bien les juifs que les non juifs », dit-il tout en tempérant ses ardeurs.

Cette bataille doit donc se mener notamment au niveau européen. Représentant permanent de la Conférence des Rabbins Européens auprès des institutions européennes depuis la fin des années 90, Albert Guigui centralise les questions liées à la religion mais aussi à l’éthique et à la santé. Il observe le modèle des Etats-Unis avec enthousiasme, un pays où les minorités constituent une richesse. « En Europe, on tâtonne à ouvrir les frontières. La différence fait peur», poursuit-il.

Paix entre juifs et musulmans

Ayant grandi dans une communauté juive d’un Maroc musulman, Albert Guigui rêve de pouvoir instaurer la paix entre ces deux religions, aujourd’hui fragilisée par le conflit du Proche-Orient. D’après lui, les révolutions du printemps arabe marquent une première phase positive même si les nouveaux gouvernements mis en place ne permettent pas encore de pronostics.

Membre de l’Association Imam et Rabbins, Albert Guigui est convaincu qu’il est possible de trouver une solution au conflit israélo-palestinien : « Ce n’est pas une fatalité ». Selon lui, le grand problème de l’islam se pose lorsque des extrémistes tentent d’instrumentaliser la religion. « S’il n’y avait plus de conflit entre l’islam et le judaïsme, on connaitrait tous une vie extraordinaire », conclut-il.

Mieux connaître l’autre

Albert Guigui reste persuadé que le jour où les préjugés des hommes les uns envers les autres tomberont, la paix sera possible. « Je suis celui qui essaye de jeter les ponts entre les différentes religions. Il faut apprendre à mieux se connaître, c’est un combat de tous les jours ! », explique-t-il. Comment transmettre ce message? A travers l’éducation d’abord. Il est primordial d’enseigner aux jeunes la tolérance et l’ouverture à l’autre. A travers les écrits ensuite, par l’intermédiaire de la presse et de conférences. Il n’est pas rare d’entendre le rabbin intervenir à la radio ou à la télévision.

Albert Guigui est l’auteur de multiples ouvrages dont « La Bible : miroir de notre temps »(2007) qui délivre un message actuel. « Quand on creuse les paroles de la Bible, on s’aperçoit qu’elles s’appliquent à notre quotidien », affirme-t-il. Parmi un de ses livres phares, on peut aussi citer A la découverte du judaïsme en 101 mots (2010) destiné à donner un souffle nouveau aux symboles de la religion comme le chandelier ou la kippa.

Un message de tolérance pour l’espoir d’une paix future. Albert Guigui compare la vie idéale entre les communautés à celle d’un tableau de peinture où l’harmonie des couleurs le rend beau et agréable à regarder.

A la découverte du judaïsme en 101 mots

Philosophie, Spiritualité, Religion

Lorsqu’on parle du judaïsme, nous utilisons des expressions telles que le Zohar, le Talmud, la Kippa ou l'étoile de David. Mais quel est leur sens réel ? L'objectif de cette conférence est de définir ces termes de façon simple et non simpliste. Il s'agit de faire découvrir le judaïsme à travers ces concepts pour en donner une idée claire.

La Bible : miroir de notre temps

Belgique, Philosophie, Spiritualité, Religion, Belgique, Moyen-Orient, Monde

A l’instar du miroir qui reflète notre existence, le texte biblique renaît sous nos yeux. Il transcende le temps et l’espace pour arriver jusqu’à nous. Comment expliquer l’écho universel du texte biblique ? Comment expliquer que ce livre soit le seul au monde à être traduit en plus de deux mille langues et dialectes ? Savoir ce que la Bible nous dit aujourd’hui, décrypter le message biblique à la lumière des événements actuels, tels sont les objectifs de la conférence.

Ethique médicale et judaïsme

Philosophie, Spiritualité, Religion, Politique

Embryons, génome humain, soins palliatifs et euthanasie: ces questions aujourd'hui fortement médiatisées intéressent tant les spécialistes que les comités d'éthiques ou les décideurs. Quelle est la position du judaïsme face à ces problèmes qui secouent nos sociétés?

No testimonial yet. Be the first!
Ajouter un témoignage
Langues de prestation
Français